What Makes an Office Chair Ergonomic?

Qu'est-ce qui rend une chaise de bureau ergonomique ?

Herman Miller Aeron

Beaucoup de chaises de bureau sont jolies, mais toutes ne sont pas ergonomiques. Si vous voulez travailler dans le confort, il vaut mieux choisir une chaise qui peut être ajustée à la fois pour s'adapter à votre corps et à votre façon de travailler.

Toutes les chaises doivent avoir ces exigences minimales pour être considérées comme une chaise ergonomique :

1. Réglage de la hauteur du siège - Vous devez pouvoir régler la hauteur de votre siège de manière à ce que vos genoux soient un peu plus bas que vos hanches, avec vos pieds à plat sur le sol.

2. Réglage de la profondeur du siège (curseur de siège) - Cela vous permet d'ajuster la profondeur de votre siège de sorte que vous ayez 1 à 4 pouces entre le bord avant de votre siège et l'arrière de votre genou pour permettre à la fois le soutien des jambes et la circulation sanguine.

3. Réglage de la hauteur du dossier - La possibilité d'ajuster la hauteur du dossier de votre chaise vous permet de positionner les contours du coussin de dossier pour un soutien optimal du dos.

4. Base pivotante - Offre la possibilité de tourner en position assise.

5. Réglage de l'angle du dos - Cela vous permet d'affiner le dos pour une position confortable. Nous vous recommandons de changer de position tout au long de la journée ou de laisser l'angle du dos déverrouillé et de vous balancer d'avant en arrière.

6. Réglage de la tension d'inclinaison arrière - Le bouton de tension vous permet de régler la pression nécessaire pour basculer dans votre chaise.

7. Ajustement du support de bras - Au minimum, les accoudoirs doivent être réglables en hauteur. De manière optimale, les bras sont également réglables en largeur et/ou offrent un pivot afin que vous puissiez placer les coussinets de bras là où ils vous soutiennent le mieux lors de la frappe.

8. Roulettes de qualité - Souvent négligé, mais c'est important, car tout le poids de votre corps est soutenu par une ou deux roulettes lorsque vous entrez et sortez de votre chaise. Les roulettes moins chères cassent souvent.

9. Empattement stable - Base à roulettes à cinq branches minimum.

10. Soutien lombaire - Le support lombaire doit être réglable pour être placé dans la bonne position. Parfois, cela est accompli en changeant la hauteur du dossier de la chaise. Idéalement, le lombaire est réglable en hauteur indépendamment. Sur certaines chaises, la profondeur et/ou la pression du support lombaire est également réglable.

Réglage de l'appui-tête - Un appui-tête n'est pas une exigence pour une chaise ergonomique, mais si vous avez un appui-tête, il doit être réglable pour vous s'adapter correctement.

Encourage les changements de posture - Vous serez plus à l'aise sur une longue journée de travail si vous changez de position de temps en temps. Le mouvement aide à augmenter le flux sanguin et la vigilance et prévient la thrombose veineuse profonde. Cela peut être aussi simple que de se lever et de prendre des mini-pauses de 5 minutes pendant la journée, mais se balancer ou changer l'angle de votre dos de temps en temps peut également aider.

Voilà! Choisir la bonne chaise ergonomique est crucial pour votre confort et votre santé à long terme. 

LA SOURCE - thehumansolution.com

 

Article précédent Passez au vert avec des meubles de bureau recyclés.
Article suivant Visite du bureau à domicile et du bureau de bricolage - L'espace de travail d'un concepteur